Le recueil de cette équipée

 

Un recueil de 60 pages avec une vingtaine de photos couleurs

Pour toute commande s'adresser ici

Commentaires: 0

mer.

01

juil.

2020

Mes derniers écrits - début 2020

Une inspiration un peu galopante et voici trois nouveaux romans 

Prédateur de génie

 

 

156 pages, 10 euros et 4 timbres pour l'envoi.

 

 

Quatrième de couverture

Au-delà de l’imaginable (et si c’était vrai...) Quatre histoires, quatre destins... Réunis par un fil, celui de leurs destinées, ils rencontreront tous l’envers des décors, l’autre côté d’un masque. Ils ont entre six et sept ans. Ils sont pleins de vie, espiègles, curieux, confiants aussi. Auraient-ils pu échapper à ce qui les attend, un mauvais jour de leur vie ? Peut-on les protéger de l’impensable ? Peut-on leur apprendre à se méfier de tout et de tous ? Est-ce possible ? Faut-il réduire les ailes de leur si belle confiance, restreindre leur espace de liberté ? Ils ont tous rencontré un ange, à un moment ou à un autre. Cela n’a pas suffi pour protéger leur vie. 

 

 

 

Extrait...

La conclusion vue par les enfants :

Chacun a retrouvé une bonne forme physique. Seul Denis doit encore retourner à l’hôpital pour une nouvelle greffe. En attendant, ses séances de kiné lui ont permis de retrouver l’usage de ses jambes. Il galope avec plaisir dans les couloirs de l’hôpital, pour aller faire un petit coucou au personnel qui bien sûr n’a pas oublié le passage de ce trio un peu spécial. Il faudra du temps, de la patience et de l’amour pour que ce trio retrouve la paix et la sérénité. L’oubli ne viendra pas mais Chloé a très bien résumé leur histoire : — On va faire ce qu’on a promis à Martin, on va être heureux. Nous sommes vivants et lui est mort : Bien fait pour lui ! Cette logique enfantine est imparable. Denis réagit de la même manière, lui qui a confié à sa maman : — Non, je n’ai pas envie de reparler de tout cela. Il est mort, bien fait pour lui. Quant à Gino, il a conclu : — On est les triomphateurs, lui a perdu, c’était un nul.

Lire la suite 0 commentaires

mar.

18

févr.

2020

BOZA - Roman de Ulrich Cabrel et Etienne Longueville

Lire la suite 0 commentaires

ven.

07

févr.

2020

Le Manoir d'Alexandre - Silfiac ( 56)

 

 

Petite mise à la lumière d'un site à découvrir... Plus bas, vous saurez pourquoi j'en parle, pourquoi je le recommande et... pourquoi son histoire m'intéresse...

Lire la suite 1 commentaires

ven.

10

janv.

2020

Avis de recherches - La Bourboule - Blanche neige et les sept nains

André recherche Anita, la Bourboule, année 1973 - 1975

Lire la suite 4 commentaires