Prédateur de génie

 

 

Quatrième de couverture

Au-delà de l’imaginable (et si c’était vrai...) Quatre histoires, quatre destins... Réunis par un fil, celui de leurs destinées, ils rencontreront tous l’envers des décors, l’autre côté d’un masque. Ils ont entre six et sept ans. Ils sont pleins de vie, espiègles, curieux, confiants aussi. Auraient-ils pu échapper à ce qui les attend, un mauvais jour de leur vie ? Peut-on les protéger de l’impensable ? Peut-on leur apprendre à se méfier de tout et de tous ? Est-ce possible ? Faut-il réduire les ailes de leur si belle confiance, restreindre leur espace de liberté ? Ils ont tous rencontré un ange, à un moment ou à un autre. Cela n’a pas suffi pour protéger leur vie. 

 

 

Extrait...

La conclusion vue par les enfants :

Chacun a retrouvé une bonne forme physique. Seul Denis doit encore retourner à l’hôpital pour une nouvelle greffe. En attendant, ses séances de kiné lui ont permis de retrouver l’usage de ses jambes. Il galope avec plaisir dans les couloirs de l’hôpital, pour aller faire un petit coucou au personnel qui bien sûr n’a pas oublié le passage de ce trio un peu spécial. Il faudra du temps, de la patience et de l’amour pour que ce trio retrouve la paix et la sérénité. L’oubli ne viendra pas mais Chloé a très bien résumé leur histoire : — On va faire ce qu’on a promis à Martin, on va être heureux. Nous sommes vivants et lui est mort : Bien fait pour lui ! Cette logique enfantine est imparable. Denis réagit de la même manière, lui qui a confié à sa maman : — Non, je n’ai pas envie de reparler de tout cela. Il est mort, bien fait pour lui. Quant à Gino, il a conclu : — On est les triomphateurs, lui a perdu, c’était un nul.

Quelques avis de lecteurs de ce roman :

 

Avis de Laurence qui l'a relu et corrigé

"J'ai vraiment adoré cette histoire !!! Je te l'ai déjà dit pour moi c'est un pur thriller et le rebondissement est magistral !

Tes portraits d'enfants sont tellement justes et l'intrigue m'a tenue en haleine tout au long de la lecture !

Il est vrai que le personnage de (... ) est bien noir, mais c'est un vrai méchant de roman... et pas si loin de la réalité cependant"

 

Avis de Maryse

J'ai terminé ton histoire. Tu réussis toujours à captiver le lecteur.

Dis donc ton (... ) a un esprit bien macabre !!!! Tu as choisi de terminer ton histoire sur une note positive et lumineuse, ça aussi c'est ta marque de fabrique.

J'ai bien aimé Mony ! Il faut toujours garder espoir, mais malheureusement des fois, ( comme pour la petite Manon ) tout s'arrête...

 

Commentaire de Nadine : Ce roman m'a bien perturbée mais tellement bien écrit. On hésite entre détester (...)  et accepter que c'est un fou !! J'aurais aimé pour lui une mort plus lente et plus douloureuse, voilà tu me donnes des envies de vengeance, mais j'ai quand même passé un bon moment de lecture. Merci Mony

 l'avis de Bernard : "un suspense haletant, une intrigue terrible avec un personnage machiavélique... j’ai adoré.... je recommande"

 

Avis de Phylau Aquarelles 

 

 Je viens de finir prédateur de génie. j'ai ressenti un léger malaise sur certaines descriptions mais cela doit être dû au fait que je sois humain et que par mon travail, j'ai rencontré quelques petits bouts de choux dans une situation proche. Et puis une question: lors de la "capture" de Chloé et Denis, je ne comprenais pas comment le mécanisme pouvait se réamorcer. La réponse est donnée à la fin. Bravo, tu as cette particularité de bien disséquer le procédé de fonctionnement du cerveau malade du dragon et la défense des enfants. Et tout s’enchaîne et s'imbrique parfaitement.