Princesse des dauphins de Georges Vigreux

 

TOME I 

Ce livre c'est «  Le club des cinq » qui aurait grandi. Ce sont deux enfants qui ont la chance d'avoir un papa qui se révèle être une sorte de James Bond. Il y a aussi un peu du Jules Vernes dans cette histoire.

Le monde sous marin est fort bien décrit sans jamais être ennuyeux. L'histoire, bien qu'originale, ne me semble pas loin d'une réalité plausible. Moi, j'aime à y croire et c'est en cela que j'ai pensé à Jules Vernes. Communiquer par télépathie avec le monde des animaux, ou entre humains, demeure pour l'instant dans le domaine du rêve ( ou réservé à quelques privilégiés) mais notre cerveau en est capable...

Les échanges avec les dauphins, les jeux, les facéties mais aussi le côté intelligent de ces animaux vont séduire les enfants, mais pas seulement...

Dorian et Cathy sont entraînés dans une grande aventure et ce qui en fait une belle aventure, à mon sens, c'est d'avoir ce père à leurs côtés. Partager et vivre cela ensemble donne une plus grande dimension à ce récit. Il y a ce dilemme du père, entre curiosité, par son métier de scientifique, et inquiétude légitime d'avoir entraîné ses enfants au milieu d'un danger bien réel.

Nos trois héros, bien malgré eux, se retrouvent plongés au milieu d'une guerre de clans, la sagesse contre le besoin de dominer.

Aventure, danger, menace, trahison, amitiés, idylle naissante avec le bel altéante, jeune chef rebelle, tout cela se mélange pour en faire une magnifique histoire. Le rythme est soutenu, l'histoire bien construite, un livre qu'on n'a pas envie de lâcher.

J'aimerais ne pas perdre de temps et m'adresser de suite à l'auteur, répondre à sa question posée en page 201. Bien sûr qu'il faut écrire la suite et j'espère bien d'ailleurs qu'elle est déjà commencée et bien avancée !!!

Encore un livre découvert grâce aux «  livres voyageurs » et j'en profite pour remercier encore une fois Elisabeth pour cette super idée.

 

 

PRINCESSE DES DAUPHINS TOME II

C'est avec plaisir que j'ai retrouvé l'ensemble des personnages de ce roman. Le monde sous-marin tient le rôle principal. 

Bien décrit, sans longueur inutile, un livre qui plaira aux jeunes et aux adultes. Quelques conseils pour protéger notre belle planète, dispersés ici ou là, toujours avec légèreté, mais de façon pédagogique. Que ce livre serve, aussi, à éveiller les esprits, est un des buts de l'auteur. Protéger les dauphins, ne plus accepter de les rencontrer dans les parcs d'attractions ou autres bassins où ils sont exposés à la curiosité des visiteurs.

L'auteur nous ouvre les portes d'un monde possible, où animaux et humains vivraient en bonne intelligence, chacun apprenant de l'autre et partageant ses propres expériences.

Nous pénétrons dans les pensées du petit dauphin blanc, nous découvrons notre vie, à travers ses visions et ses réflexions. Nous percevons à travers lui les limites de notre espèce. Je me suis prise à rêver, à espérer que tout cela ne soit pas que pure fiction.

Commentaires : 0