Pardon la vie si j'ai survécu

Une femme de "caractères"

de Christine Chancel

Présentation de l'éditeur

Un regard lucide et introspectif sur les 25 premières années d'une vie, avec ses joies, ses peines, ses rebondissements et ses cataclysmes. Un enchaînement de situations dramatiques et de rendez-vous manqués avec le bonheur. Un roman poignant.

 

Voici deux romans de Christine Chancel, un auteur que je ne connaissais pas encore même si je connais Christine avec une autre casquette : celle d'animatrice radio. C'est dans ce cadre que je l'ai connue puisqu'elle anime une émission littéraire à ... Radio Coquelicot... une émission faite pour moi !!! 

Donc, revenons à ces deux romans,  " Pardon la vie si j'ai survécu " et " Une femme de caractères"... Même s'ils peuvent se lire séparément, c'est tout de même une suite...

Dans le premier, le lecteur découvre Martine, l'héroïne.. Un roman qui fait penser à une autobiographie... Une petite  fille qui raconte sa vie, son regard sur le monde des grands... Ses questions, ses interprétations... Ses peines... Un présent douloureux souvent injuste...

L'entrée dans l'adolescence suivi trop rapidement dans celui des adultes... il lui faudra assurer coûte que coûte... et elle le fera...

Le ton n'est jamais geignard, il est presque froid, comme si le personnage  regardait sa vie, de l'autre côté, en simple observateur... un ton que je qualifierai de journalistique...

Des rebondissements, un scénario qui nous laisse croire que tout s'arrange... Bref, on suit l'héroïne, sans jamais vraiment savoir où cela nous entraîne... 

Une vraie question dans les toutes dernières  lignes nous donne l'envie d'ouvrir le second rapidement... Mais cela doit être la la marque de fabrique de l'auteur puisqu'on  se retrouve dans le même cas de figure à la fin du second récit...

Dans ce second récit on découvrira une femme forte, bien décidée à réussir.. Une maman aussi, très attentive...

Une vie qui s'écoule... Une histoire parmi d'autres... mais une histoire à nulle autre pareille comme toutes les histoires ... Ce qui nous donne deux romans sympathiques à découvrir ...

 

 

Présentation de l'éditeur

Originaire de Bourges, Christine Chancel s'adonne aux joies de l'écriture dans son petit village de Champs, au bord des Combrailles auvergnates.
Après le succès de son premier roman "Pardon la vie si j'ai survécu", l'auteur nous invite à partager le quotidien de Martine, une jeune femme qui élève seule sa fille, après l'échec d'un premier mariage.
C'est à l'âge de dix ans que Martine doit aller vivre avec ses parents, quittant une grand-mère qui avait jusque-là, tendrement, veillé sur elle. "On ne montre pas ses sentiments, ça ne se fait pas, c'est agaçant", lui intime-t-on !
La vie a amené Martine à se forger un "caractère". Elle a vingt-six ans et Serge vient de lui demander de l'épouser. Elle a besoin de réfléchir, elle l'aime plus que tout autre, mais... Martine décide alors de partir pour Capri. Elle ne fuit pas... Elle espère seulement que le dépaysement et la distance l'aideront à prendre la bonne décision...
Commentaires : 1
  • #1

    Thomas Chancel (mercredi, 21 décembre 2016 16:12)

    Merci pour ton commentaire, après lecture. Martine poursuit sa route...