Et soudain tout change de Gilles Legardinier

 

 

Tant de sensibilité chez un homme, cela ressemble à de la grâce. Il m'avait déjà touchée lorsque dans un interview il parlait des femmes :

 

« Leur fragilité me touche, leur puissance affective m’impressionne, leur capacité à l’espoir me fascine. Ce monde n’a de valeur que parce qu’elles sont là. Quiconque veut les comprendre n’a qu’à les écouter. C’est, je le crois, une belle façon de les aimer. Le fait que tant de monde soit si surpris qu’un vrai mec puisse « si bien » comprendre les femmes me fait de la peine. Nous devrions tous y parvenir. Ce n’est pas si difficile. »

Mais à la lecture de ce dernier roman, il est clair que cet auteur connaît et comprend également très bien le monde des adolescents. En fait, voici un homme qui sait observer, qui doit ressentir fortement chacun des sentiments de ses semblables. Il sait les retranscrire et nous les resservir avec délicatesse. Dans cette lecture, une nouvelle fois, j'ai été partagée entre rires et larmes. Des situations burlesques mais qui sonnent vraies dans ce monde des ados. Quant au fond du roman, l'auteur a su éviter de plonger dans le pathos. Avec sensibilité, il nous fait vivre une situation qu'aucun jeune ne devrait avoir à connaître mais c'est, hélas, la vie... Aussi.

Extraits parmi tant de passages sympas et importants :

 

 

1) « J'ignore si c'est pour tout le monde pareil mais parfois je me fais l'impression d'être une substance chimique hyper réactive. La moindre molécule d'émotion que l'on m'envoie peut me détruire, me ranimer, me changer, me consumer ou me faire briller pour toujours. »
2) « On couche parce qu'on en a envie, on aime parce qu'on n'a pas le choix »

 

Autre roman de lui que j'ai lu : Complètement cramé

Commentaires : 0