Donne au vent de Gilles Chelt

 

 

 

J'ai aimé...Trop court comme commentaire ?

Le thème est original, la forme est parfaite, la narration ensorcelante, commencer ce roman c'est ne plus vouloir le lâcher avant la fin...Un point négatif ? Oui, il y en a un...Que je vous livrerai plus tard.

Chaque sentiment de chacun des personnages est fouillé, quasi disséqué. La double narration permet de partager le ressenti de chacun d'eux. Je les ai compris, je les ai aimés, j'ai souffert avec eux.

J'ai aimé cette Judith, sa façon d'appréhender sa vie, sans concession envers sa propre histoire, mais si humaine, si «  aimable ». Qu'importe le passé. Lorsque deux êtres se croisent, l'important c'est ce moment-là... Le passé n'a plus d'importance et le futur dépendra de ce présent.

J'ai aimé ce Sylvain avec ses doutes, ses espoirs, ses questions. Les rapports entre ce père et sa fille sont aussi très forts, entre confiance et amour inconditionnel. Cela m'a particulièrement touchée.

La vie, parfois, nous joue de sacré tour. Une histoire improbable et une fin encore plus improbable...

Pour terminer, je citerais une phrase extraite de ce roman : «  Chaque mot est à sa place »...Et c'est totalement ce que j'ai ressenti, chaque mot a été pesé, chaque phrase est importante.

Ah, vous vous demandez quel est le point négatif ? Je n'aurais jamais voulu arriver à la fin, je n'avais pas envie de quitter ces personnages et pourtant ce roman a deux pages de trop...à vous de découvrir cette énigme en lisant ce roman que je vous conseille vivement...

Voici le troisième roman que je lis de cet auteur et j'ai envie de lui dire : «  à quand le prochain ? »

 

Pour vous procurer ce livre : Donne au vent

 

 

Les deux autres livres lu de cet auteur :

Jeu de jambes

La couleur de l'ombre

Commentaires : 1
  • #1

    Gilles Chelt (lundi, 17 décembre 2012 08:17)

    Merci Mony, tout simplement merci...