Rivkle, tome III

 

 

 

On commence par la fin. Presque un mois et demi se sont  écoulés depuis que nous avons quitté notre héros.

L'auteur nous fait remonter le temps. Des séquences démentielles, entre rêve et réalité, visions déformées par injection de sérum de vérité et séance d’hypnose…

Un tome riche, très riche. Connaissance, exploration et découverte de la Chine, de la Papouasie, pistes nombreuses de réflexion, sur le racisme, la religion, nos idées toutes faites, nos préjugés.

Ce tome regorge d’enseignements et chacun, à un moment ou à un autre, se sent concerné, sent que l’auteur a tout à fait saisi ses sentiments et propres émotions.

Mais tout au long de ce roman, j’en ai voulu, un peu, à l’auteur…Notre héros n’en finira-t-il jamais ?  Il grandit, il apprend, il obéit, il tire leçons de ses erreurs, il souffre mais, vaillamment, il avance, toujours…Lorsque l’on sait qu’une vie entière ne suffit pas pour se connaître vraiment, qu’on n’a jamais fini d’apprendre, on craint pour le devenir de cet homme…Jusqu’où l’auteur a-t-il décidé de l’emmener ? Et surtout pourquoi ? Quel est son but ? De quel destin veut-on charger notre héros ? 

Une fin qui nous laisse avec toutes nos questions...Vivement le tome IV. 

J'ai la triste impression que notre héros n'a pas vraiment réussi ses épreuves, qu'il n'a sans doute pas fait suffisamment appel à sa raison....Que dans la dernière longueur, il n'a pas pris la bonne décision....

 

 

 

Pour l'acheter

 

Commentaires : 0