La page de Pascale Madeleine

Verdines
Verdines

 

 

 

Pascale Madeleine écrit depuis environ quinze ans. Elle signe un recueil de poésie, un recueil de nouvelles non publiés, ainsi que deux courts romans.
Son écriture s’inscrit dans l’histoire contemporaine. Son inspiration s’ancre dans les chroniques, les accidents de la vie, la cruauté des hommes ou dans la souffrance et les histoires familiales dans ce qu’elles ont d’universel. Les personnages de ses histoires sont les déshérités, les paumés. Elle s’interroge aussi sur les rencontres lorsqu’elles réparent, remaillent ou restaurent l’image de soi de ses personnages.
Un style vif teinté de cynisme qui se veut sans misérabilisme.

 

 


Son livre : 

Coeur de pigeon



« Cœur de pigeon » recueil de trois nouvelles, paru chez Léda.

Trois itinéraires en instantané…

Cœur de pigeon. Louis est croque mort, illettré et dyslexique. Son parcours scolaire est chaotique, il subit les moqueries au fil de son enfance. Il découvrira pourtant les livres grâce à son oncle, un peu anar, un peu fêlé, grand amoureux de la nature.

La Wallonne. Léa est née en Belgique. Elle est écartée par sa mère, très tôt, dans un couvent. Un père absent, dont elle se souvient telle une grande ombre à moustaches blanches.

Pour ses larmes. Soledad, bardée d’humour, continue à s’occuper d’une mère qui ne l’a jamais acceptée, la martyrisant sans cesse.

Trois histoires sur fond d’humour noir.
Trois chemins. Trois personnages. Chacun tente de prendre une revanche sur la vie...
Trouveront-ils une rédemption ?

 

Mon avis sur le livre

 

 

 

Verdines : 

 

Verdines de Pascale Madeleine

Serais-je objective pour ce commentaire ? Je crains bien que non... Pour commencer, l'auteur m'a envoûtée avec sa couverture. Une roulotte, une Verdine, de celle dont je rêve depuis l'enfance...

Livia entame un grand voyage. Partie pour retrouver ses racines, avec la hargne au cœur. Elle laisse s'écouler cette colère, cette incompréhension face à la discrimination subie par le peuples Roms, son peuple.

Pourtant le voyage entreprit par Livia est un véritable hymne au bonheur...le voyage est agrémenté de références géographiques, culturelles. On visite, découvre avec elle. On partage avec bonheur toutes ses rencontres. Celle de ce jeune m'a énormément touchée, parce que l'on ressent la sincérité, la volonté de lui venir en aide. Et c'est parfois en parlant, un peu, de soi que l'on parvient à aider, beaucoup, l'autre.

La rencontre avec le peuple Roms... Que dire ? Sinon que j'y ai retrouvé les valeurs essentielles, celles qui s'appellent respect, dignité, sincérité, partage, écoute.

Puis vient sa rencontre avec Victor...Il n'y a pas de hasard, ces deux-là devaient se rencontrer. Des moments de bonheur volés sur un chemin de vacances ? Pas seulement, Victor sait se faire discret lorsqu'il comprend le besoin de solitude de Livia mais il est toujours là, juste derrière. Comme prêt à la soutenir parce ce qu'il a compris que cette quête, ce besoin de vérité passerait d'abord par des moments très difficiles.Elle ne changera pas le monde, elle essaiera simplement de s'en accommoder et d'en prendre le meilleur, toujours.

Livia souffrira, découvrira ce qu'elle était venue chercher, mais, en repartira comme apaisée.

Je vous encourage à lire ce livre...

 

  • Pour une magnifique présentation de la vie et des coutumes de ce beau peuple que sont les Roms.

  • Pour un voyage qui vous transportera très loin des sensations ordinaires.

  • Pour une histoire qui est plus que de l'amour...

 

Moi ? Promis, je ne le prête même pas ! C'est MON livre.

 

 

blog de l'auteure vous pouvez y commander ce livre...

 

Blog de publication d'extraits de mes romans, nouvelles et poésies... Mais aussi mes coups de cœur en littérature !
Commentaires : 0