La course 333 - recueil vendu pour l'association " Les enfants d'abord"

La course 333 en Mauritanie

Les enfants d'abord

La 333  Je vous en avais déjà parlé dans cet article

 

L'histoire se poursuit avec la publication de ce recueil dont les bénéfices serviront à poursuivre l'aide alimentaire sur place, dans l'école de ce petit village de Mauritanie

 

 

Double défi, sportif et solidaire.

 

Avant de partir Bernard avait créé une cagnotte, extrait : «  Vos dons serviront à la construction de la cantine et à l’achat de la nourriture pendant 1 an. Je m’engage avec l’association « Action Désert Solidaire : les enfants d’abord » à remettre en main propre ces fonds à l’instituteur à l’arrivée de la course devant la presse locale. »

Les deux défis ont été réalisés. Pour l'un, la course, Bernard ne s'est pas satisfait de la terminer mais il l'a gagnée … Pour le défi solidaire, ceux qui ont été touchés par sa cause lui ont permis de réunir la somme nécessaire. Magnifique réussite. La cantine est construite ( par les villageois) la nourriture assurée pour une année. Ce sont les femmes du village qui cuisinent pour ces enfants... Bernard envoie chaque mois la somme pour l'aide aux besoins alimentaires.. Mais tout cela est bien expliqué dans le recueil :)

La vente des recueils viendra poursuivre la continuité de cette aide alimentaire...

Un petit coup de pouce pour cette action solidaire ?  

 

C'est vraiment un très beau recueil, 60 pages, avec de jolies photos ( le choix a dû être difficile à faire )... Les textes sont souvent émouvants
Vendu 13 euros, disponible en fin d’année mais le bureau des réservations est ouvert 😉 Pour toute commande, joindre Bernard sur son mur Facebook : https://www.facebook.com/bernard.dufour.581

 

 

Oui, beaucoup de très belles photos, dans ce désert qui peut nous faire rêver, nous, confortablement installés dans nos fauteuils.

Mais voici celle qui m'a personnellement le plus touchée, parce qu'elle dégage une intensité d'émotions incroyables...Une nuit, un GPS qui les fait s'égarer au milieu des dunes... Et ce commentaire de Bernard : Un peu de lassitude. Je n'ai pas la solution pour sortir des dunes, il nous reste trois gorgées d'eau pour passer les 10 prochaines heures mais j’essaye de rassurer mon binôme en marquant un sourire.

 

 

 

 

Mon avant propos, les seuls mots qui sont de moi...

"Parce qu'un si bel exploit ne pouvait pas rester accessible aux seuls initiés et aux proches. Bernard ne pouvait pas se contenter des quelques publications écrites ici ou là.

Je lui ai demandé de nous réaliser un recueil, avec son récit et quelques-unes de ses plus belles photos.

Mon rôle a été limité à cela : le lire et retranscrire mais je suis très fière et heureuse de l'avoir fait. (Merci à Laurence qui m'a aidée pour la correction)

J'ajouterai simplement à tous ses jolis mots, ma phrase fétiche de Mark Twain « Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait »

Un énorme Bravo à ces deux coureurs (Puisqu'on apprendra que Bernard et Mickey ont couru ensemble et sont arrivés ensemble se tenant par la main).

Respect et admiration totale

Monique Sauvanet"

Écrire commentaire

Commentaires: 0