Cette technologie qui nous stresse

Image prise sur le Web
Image prise sur le Web

Cette technologie qui nous stresse

Petite reflexion suite à un épisode familial de notre Franchotte...

Version 2017 ( suite plus bas, même histoire, racontée version 1950)

Donc, notre Franchotte a le moral au plus bas. Sa petite dernière a décidé de quitter le nid et, pour cela, a décidé de partir pour le pays des kangourous, enfin, je veux dire, l'Australie. Pas la porte d'à côté... Derniers moments partagés, embarquement et... commence alors pour notre Franchotte une très longue attente. Elle voudrait savoir au moins qu'elle est bien arrivée. C'est si pratique ces téléphones portables, cet Internet avec lequel on peut tout suivre en direct... Le bien mais aussi le moins bien... Car que se passe-t-il ?

Cette maman commence par apprendre qu'il y a eu un « incident », l'avion a été obligé d'atterrir en urgence à Singapour. Un réacteur a lâché. 7 heures supplémentaires à attendre...

Puis, autre nouvelle, ON a volé le téléphone de sa fille... Dites, cela ne fait pas beaucoup, là, pour cette maman ?

 

Maintenant la version 1950, tellement plus zen.

«  Bon, maman, j'arriverai là-bas le lundi soir. Je t'écrirai un petit mot pour te raconter mon voyage et le début de mon installation »

Trois semaines plus tard, Franchotte aurait reçu cette lettre tant attendu. «  Tu sais maman, il y a eu un incident, on a dû atterrir à Singapour... etc, etc. Là-bas, quelqu'un m'a volé mon... « ( Ah ça non, la petite n'avait pas de téléphone !!! )

Mais pas de stress puisque tout cela c'est du passé, et tout est résolu...

Dites, est-ce si bien que cela de tout savoir en direct ? Moi, j'en doute...

Sans doute pour cela que notre Gaël nous envoie ce genre de publication dans notre groupe famille, le 15 janvier : «  Coucou. Pour info on commence nos vacances. On est arrivé à Bangkok ce midi. Là on part ce soir pour le Cambodge. » Et le 30 janvier : «  Hello, je viens d'arriver en France. »... Voili, voilou, rien entre les deux publications et maman ( moi) reste zen ...

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0