Séjour à Saint Briac sur mer (35)

 

Un petit séjour d'une semaine, juste le temps de bien découvrir  ce joli petit coin...

 

2 février 2017- descriptif d'une de nos balades... 

Balade du jour... Départ 9h30 retour 14h30... aucune idée du nombre de kilomètres de parcourus, quand on aime on ne compte pas
Incursion dans l'intérieur des terres, en suivant un peu le Fremur, traversant de jolies zones marécageuses riches en oiseaux... 
Vers les 11 heures nous rencontrons Olivier avec qui nous allons rester un bon moment à discuter... Olivier ? Un résistant, un homme libre ( qui nous a semblé heureux ), riche de sa liberté, de celle qu'il s'est accordée en refusant de rentrer dans le rang.
Environ la trentaine.. il nous a parlé avec amour de SON pays, son petit coin de paradis. Regrettant qu'avec tout ce nombre de touristes qui viennent par ici, si peu s'égarent dans cet arrière pays si riche de tout... Il était heureux de notre passage... heureux de nous raconter comment il entretenait cette haie d'osiers qui ne lui appartenait pas et qui était laissée à l'abandon ( privé ou communal, on ne sait pas) 

Heureux d'expliquer qu'ON le laissait tranquille, ON le laissait faire, lui qui n'avait que ses mains et un sécateur pour travailler... Ah non, pardon, ne pas employer le mot " travail"... nous avons aussi discuté de cela.. Moo ( le surnom d'Olivier) ne travaille pas, il œuvre pour son bien être et celui de son environnement... il nous a confirmé qu'il vivait en quasi autonomie " que dans ce coin si riche et si près de la mer, c'était facile"
Pour en revenir aux osiers, si nombreux par ici, Moo est scandalisé d'en voir autant, non entretenu, alors qu'il existe une vraie demande et que les acheteurs préfèrent les faire venir ... de Chine !

Il nous a aussi confié que des anciens, résistants comme lui, avaient, sans autorisation, replanté quelques bosquets de jeunes hêtres... inquiets de leur devenir après leurs décès, Moo s'est engagé auprès d'eux, à en prendre soin... 

il nous a parlé également de ses futures réalisations, il a d'ailleurs commencé : faire des greffes sauvages.. ici ou là il va procéder à des greffes de fruitiers sur des portes greffes sauvages...
Que dire d'autre de cette belle rencontre ? Peut être que c'est rassurant... Savoir que même peu nombreux, il existe des Moo , de ces jeunes qui portent à travers leurs idées et leurs façons de vivre, l'espoir d'un monde qui n'est pas perdu, un monde ou l'espoir existe encore... essaimer... et s'aimer.

Difficilement, nous nous sommes quittés, non sans avoir reçu un conseil précieux : quitter le circuit pour, par un détour de 700 mètres , aller rendre visite à La Chapelle de l'Epine... Je vous mets les photos de ce petit coin, bien abrité, paisible, où nous avons déjeuné …

La balade a continué... même le soleil est venu nous tenir compagnie... 
Arrivés à Lancieux, nous prenons un grand café... j'y oublie mes bâtons... ( en récupérant notre voiture, nous refaisons les 3,4 km pour retourner les chercher) 

Pour terminer notre boucle, il nous faut traverser le pont sur le Fremur... le vent est très violent et, heureusement, nous bouscule du côté des rembardes et non côté route !!! 

 

Voilà, retour à la base...

Le vent était fort et ces oiseaux, venant de droite et de gauche, se rassemblaient à un même niveau, dans un coin plus abrité...

Le pont sur le Frémont
Le pont sur le Frémont

La petite chapelle de l'Epine....

Quelques photos prises au long de cette semaine...

Bords de mer vers Saint Briac ou Saint Lunaire, la commune juste à côté

Un peu d'air du large...

Écrire commentaire

Commentaires : 0