Arrivée de JC à Santiago... Puis pèlerinage à contre sens... Par le Camino del Norte

Avec Yoann, un de nos garçons, nous avons décidé d'aller accueillir JC, peu avant son arrivée à Santiago. J'avais toutefois pris la précaution de lui demander son accord... Pour avoir parcouru tant de km sur ces Chemins, je sais combien l'on peut être entré totalement dans une forme de vie parallèlle et combien il est difficile de revenir dans la vraie vie. Ne pas avoir envie de revoir de suite des visages, même aimés...

Muni de cet accord, en forme de souhait, nous nous sommes donc organisé pour cet autre périple...

Pour moi, cela a débuté à Angers où m'attendait Arnaud pour un covoiturage jusqu'à Bordeaux, chez Yoann

Nous sommes partis le 27 avril au matin, en direction de Santiago... Environ 900 km...

Sur le parcours, j'ai retrouvé ces villes connues lors de mon chemin 2013, celui empruntant le Camino Frances

Les plus importantes étant Burgos, Leon... Comme Santiago me semble loin... Comme à chaque fois, c'est lorsque je parcours en voiture une portion d'un de nos chemins que je me rends mieux compte de la distance parcourue à pied...

Nous prenons possession de notre hôtel vers 19 h et entrons en contact avec notre pèlerin... Il se trouve à Padron, à 22 km de Santiago... Nous décidons d'un point de RDV pour le lendemain : la ville de Miladoireau. Elle ne nous semble pas importante et il devrait être simple de s'y retrouver

Nous partons de la cathédrale vers 8 heures
Nous partons de la cathédrale vers 8 heures

 

Il fait un peu frais mais il y a déjà un beau soleil...JC nous a envoyé un message, il est parti à 7 heures du matin

Nos deux silhouettes
Nos deux silhouettes

 

Nous sommes à contre sens du chemin de Compostelle, donc pas de balisage... A chaque croisement, nous devons bien prendre garde de rester sur le chemin... Pour nous aider, de temps à autre, nous rencontrons des pèlerins, cela aide et nous rassure...

En arrivant à Miladoireau, nous perdons totalement trace du chemin et, de plus, nous constatons qu'il s'agit d'une grosse ville... JC nous a donné rendez-vous à un centre de sport, indiqué sur son guide mais... ??? Il est arrivé, nous aussi mais... Après un coup de fil, un repérage grâce au GPS de Yoann, nous apercevons de loin "notre" pèlerin...

Nous avons récupéré le héros du jour et nous l'emmenons se restaurer ... Bon, mais nous aussi nous avons faim, la marche ça creuse !!!
Nous avons récupéré le héros du jour et nous l'emmenons se restaurer ... Bon, mais nous aussi nous avons faim, la marche ça creuse !!!
Père et fils cheminent côte à côte
Père et fils cheminent côte à côte
Avec le même sourire
Avec le même sourire
Le but est atteint, JC a le droit d'être fier de lui...
Le but est atteint, JC a le droit d'être fier de lui...
Le sourire de la victoire...
Le sourire de la victoire...
La crédenciale, souvenir sacré de tous les lieux de passage
La crédenciale, souvenir sacré de tous les lieux de passage

 

Le vendredi, après une dernière visite à la cathédrale, quelques achats en centre ville, nous partons, direction Fisterra puis Muxia

 

Pour le samedi, il est prévu l'élément clé de ce périple : le retour vers notre grande aventure de 2008... Vous pouvez en lire les détails en fin d'article ici

Nous serpentons, cette fois ci en voiture, au milieu des magnifiques montagnes asturiennes. Nous arrivons au niveau du barrage, l'embalse de Grandas de Salime

 

Nous arrivons à Berducedo, là où nous nous étions trompé de route, dès le matin... Bien sûr, après coup, avec plan, tout parait évident... Nous devions prendre la route jaune et nous nous sommes retrouvés sur la rose, voir le plan...

 

 

Quelques photos de l'époque... 2008

 

 

Ensuite, pour terminer la journée, nous nous dirigeons vers San Vincente de la Barquera... Les lumières du soir sont superbes sur la Ria

 

Le dimanche, il faut bien se diriger vers le chemin du retour... Nous continuons à longer la côte et faisons un arrêt à Laredo... Il y a un long paséo maritime de 4 km... C'est là également que nous avions pris un petit bateau pour effectuer la traversée vers Santona... Sinon, une journée de marche pour contourner ...

 

Il est environ 18 h le dimanche lorsque nous arrivons à Bordeaux... Merci à toi Yoann pour ton sourire, ta bonne humeur et pour nous avoir servi de chauffeur...

Le lundi matin, nous repartons à pied vers notre rendez vous Blablacar... Dernières photos...

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    gitantroubadour (samedi, 07 mai 2016 07:34)

    Un bel exploit en solitaire comme j'aime, bravo J.C. !!!!
    Bon samedi Mony, Bisous !!!!

  • #2

    Mony (samedi, 07 mai 2016 09:54)

    Oui, Robert, c'est un bel exploit et le fait de partir seul était nouveau pour JC... Cependant, je le redis ici ( à la face du monde, sourire ), ses vrais exploits, JC les as accomplis en acceptant de parcourir les chemins en ma compagnie... Je suis pour lui, grand sportif et en très bonne santé, un frein voire une sorte de boulet... Nous avons d'ailleurs souvent étonné voire plus certains de nos compagnons de rencontre... Je me souviens d'une pèlerine qui nous avais dit : " je ne suis jamais envieuse, mais là, de vous voir, je le suis terriblement"....
    Bisous et bonne fin de we pour toi...

  • #3

    Cordée (vendredi, 13 mai 2016)

    C'est quelque chose que je n'ai malheureusement pas pu faire en couple !
    C'est pour cela que comme je lui en avais fait la promesse, j'en ai fait un petit bout de ce mythique chemin, ...sans lui !
    Mr Jack, lui...je ne crois pas qu'il soit fait pour ce genre * d'expédition* au long cours.
    à la journée : ça va !
    Je ne t'oublie pas, je sais que je dois aller te faire des photos....je te l'ai promis.
    Bises et amitiés de Haute-Savoie.

  • #4

    Mony (vendredi, 13 mai 2016 11:19)

    Merci de ton passage Clarisse... Chacun fait son chemin comme il le peut et seulement s'il a envie de le faire d'ailleurs...
    Merci pour les photos éventuelles
    Bisous