Nouvelle expérience : Le chemin de Compostelle, vu de l'autre côté...Récit jour après jour du chemin portugais de JC

2008.... Peut être la plus belle étape de ce long chemin, entre mer et montagne... Comment, après avoir vécu cela résister à l'appel du chemin, année après année ?

 

Résumé de mes expériences passées concernant ce sujet.

2008 : J'ai une énorme chose à fêter, il me faut un projet à la mesure de cet évènement... J'ai enfin atteint ce point où la médecine, sans jamais nous l'avouer franchement, considère qu'après dix longues années sans récidive on peut se considérer, nous malades, sortis des griffes de Monsieur Cancer.

D'avoir lutté avec hargne, on en sort plus fort et... hargneux !!!

Et c'est vraiment grâce à cette rencontre que j'ai trouvé le courage de me lancer ce défi : partir pour 1700km, pour, de ma Bretagne de ce moment-là rejoindre Santiago de Compostelle puis filer jusqu'u cap finisterre espagnol...

On ne revient pas indemme de ce long périple... Transformé totalement... Plus fort, plus résistant, mais aussi plus tolérant, plus humble... Et à jamais perdu : l'envie de reprendre le sac est ancrée en nous, à jamais, je crois... Mes amis pèlerins, si quelques uns passent par ici, ne me contrediront pas. Rien à voir avec une rando, une course en montagne ou même un marathon... Partir pour 8 à 10 semaines, c'est se donner le moyen de déconnecter totalement de notre vie habituelle....

C'est apprendre à gérer du très, très long terme.

 

Et depuis ? 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014... Oui, toutes ces années, JC et moi sommes repartis sur différents chemins... Toujours avec le même bonheur

2015, nous sommes aussi repartis... Mais pour des raisons très personnelles, je suis partie, presque avec regret, avec  un mental au plus bas. Et j'ai pu vérifier ce que je savais déjà : Pour la souffrance physique, on peut, je peux, aller très très loin dans l'acceptation et le dépassement... Il n'en est pas du tout de même pour le mental... J'ai toujours su que si le corps nous emportait c'était le mental qui nous soutenait et, de fait, nous permettait de continuer... ou pas... Avec ce corps diminué et agrémenté de deux handicaps, mon mental était celui qui faisait la différence et me portait.

Pour cette année 2015, si je n'ai pas dû me résigner à l'abandon, je ne le dois qu'à mes deux Jokers qui m'ont soutenue, portée jusqu'à la ligne d'arrivée... Sauvée par le virtuel, c'était magique !!! Ils ont été là, j'ai presque envie de dire heure après heure... Un énorme merci à eux

 

Alors cette année ?

J'ai pris la décision de ne pas partir... Du moins pas pour l'instant... On ne sait jamais de quoi demain sera fait... Sourire.

Je remets de l'ordre dans ma vie, et comme je n'ai jamais été douée pour le ménage, cela peut prendre du temps...

Par contre, je vais suivre de très près les aventures d'un pèlerin que je connais bien... Il est parti ce matin, pour Lisbonnes, où il devrait arriver demain vers 20h30...  

Son projet est de remonter jusqu'à Compostelle, via Porto. Environ 26 jours de marche pour 600km... Comme un galop d'essai... Première fois pour lui où il partira seul... Un autre chemin donc...

Je vous donnerai de ses nouvelles... Si j'en ai... Parce que c'est justement cela le bonheur de partir sur le chemin : se déconnecter d'un peu tout...

 

 

Les nouvelles au fil des jours...

 

Voici donc les dernières nouvelles

Lundi 4 avril, départ de Lisbonne

Ce soir, JC est arrivé à Moscavide, ce qui doit être la grande banlieue de Lisbonne. Il a commencé à remonter le Rio Tejo qu'il devrait suivre jusqu'au niveau de Santarem ( Ne vous y fiez pas, je suis nulle en géo, je viens de consulter les cartes émoticône wink )
Il a fait peu de km car il a préféré visiter la ville tranquilou. Pluie parfois violente. Il parle aussi de soucis de guide, peut être un mauvais balisage, mais ça en ville c'est ordinaire...
Je n'attends pas de nouvelle chaque jour, s'il veut décompresser, il faut qu'il arrive à un peu oublier le tel

 

Mardi 5 avril

 Vent fort ce matin, cela va chasser les nuages porteurs de pluie

Arrivé à Alhandra... Accueil ce soir chez les pompiers. ça, je sais que cela va lui plaire

C'est peut être un détail pour vous mais pour moi cela veut dire beaucoup : JC a vu les premiers coquelicots

Mercredi 6 avril

JC est arrivé à Azambuja (là où étaient hier soir Gilbert et Yvette, un couple de pèlerins que nous avons connus en 2011 sur notre chemin dArles. Ils sont venus l'an passé faire la traversée de Paris en notre compagnie. Là, c'est par pur hasard qu'ils se retrouvent, presque, au même moment sur le même chemin que JC... Il était prévu qu'ils partent beaucoup plus tôt.  Peut être se verront-ils... Plus tard
Ce soir c'est une albergue... Pour l'instant il y a Djidji le Napolitain et 6 anglais... Cela tombe plutot bien pour JC, lui qui a fait des efforts pour apprendre un peu de Portugais, là tout le monde parle anglais...

 

Jeudu 7 avril

32 km pour aujourd'hui, sous le soleil. JC est arrivé à Santarem... Il a marché aujourd'hui avec Djidji, le Napolitain... Un tout jeune trentenaire... A ma question : Vous marchez au même rythme ?

" Il a de grandes jambes, pourrait marcher plus vite que moi, mais il s'économise"

 

 

Vendredi 8 avril

Court message reçu : " Tu vas rire, nous sommes arrivés chez les bomberos, ils nous ont acceptés pour la nuit, dans le gymnase... Il n'y a pas de matelas. Cela te rapelle quelque chose ?" Heu... Oui... Je me souviens d'un sacré mal de dos au petit matin, d'un départ aux premières lueurs, les muscles complètement ankylosés ... Bonne nuit, les gars...
Je pense qu'il est arrivé à Arneiro Das Milharicas, une étape de 21 km...

Pas eu d'autres infos... Juste ce message ,vers 20 h, "nous sommes envahis par une volée d'ados, on nous a conviés au repas" Je crois qu'ils ne vont pas se coucher tôt

 

Appel à 23h15 ( chez eux, seulement 22h15)... En fait, Djidji et JC ne sont pas allés jusqu'à Arneiro car, m'a t-il dit, ils se sont économisés... Etonnant alors que l'étape prévue ne faisait déjà que 21 km... Donc; tous les deux ont des plaies aux pieds ... Pour JC, 1 cm environ de peau arrachée sur le dessus du pied... Ses chaussures sont bien faites... Alors ??? Ils ont marché les 3 premiers jours sous la pluie, terrains trempés mais là encore rien d'exceptionnel... ??? Bon, il a tous le matos pour faire face à cela...Sinon, en ce qui concerne cette invasion de jeunes, il s'agit de tout un groupe ( 70 à 80) en partance pour Fatima où JC devrait arriver demain... Djidji s'arrêtera là ou plutôt, n'ayant pas assez de temps pour parcourir l'ensemble du chemin, il prendra le car jusqu'à Porto...

 

Samedi 9 avril

Pas eu trop de nouvelles de JC... Je sais qu'il a parcouru environ 40 km et qu'il est ce soir à Fatima... Où il a retrouvé nos amis Gilbert et Yvette ...émoticône wink Tout ce petit monde a l'air de ne pas aller trop mal

Dimanche 10 avril

Pas de nouvelles mais il était prévu une journée visite de Fatima et repos

 

 

Lundi 11 avril

Parti ce matin de Fatima, après sa journée de repos/ tourisme, JC est arrivé vers midi à Caxarias, après 19 km de marche... Il s'est posé la question de continuer ou pas mais a préféré jouer la sécurité, s'arrêter là car il n'était pas certain de trouver plus loin un hébergement sur une distance raisonnable... Je lui transmets vos messages arrivés ici ou là, ou arrivés en MP... 

 

Mardi 12 avril

 

18h... Ce jour, JC devrait arriver à Ansiao, après 28 km de marche... Vers 14 h, je recevais ce texto :  " Pour l'instant complètement perdu, mais dans une ville qui est sur le chemin"... JC n'a pas particulièrement le sens de l'orientation mais beaucoup de logique et l'aide de sa boussole...

A suivre... 

Il est bien arrivé à Ansiao, ce soir hébergement chez les pompiers. Aujourd'hui il a marché seul et c'était selon lui une très belle étape

 

Mercredi 13 avril

En principe je ne pourrai pas me connecter ce soir...  JC sera peut être ce soir au niveau de Condexa, c'est une grande étape de 31 km...

 

Jeudi 14 avril

Journée de forte pluie aujourd'hui pour notre pèlerin... Ils ont même essuyé un orage assez violent... Bien sûr l'état des chemins est en rapport avec ce beau temps, gadouilleux à souhait.

C'était une petite étape de 18 km. Il est arrivé à Coimbra ( voir sur la carte plus haut)

Ce soir, il s'agit d'un " hébergement religieux", je n'en sais pas plus, peut être monastère...

Hier, il avait choisi l'pption petit hôtel car il avait besoin de se reposer après une très longue étape, peut être 33 km... Il s'est déclaré agacé par le fait que l'on "promenait" le pèlerin par des détours qui ne se justifiaient pas... il avait fini par emprunter une petite route qui semblait aller dans la bonne direction...

Sinon, il a des inquiètudes envers son téléphone qui n'a pas l'air d'avoir apprécié toute cette pluie... Un peu de déconnexion ne lui fera pas de mal... Sourire

 

 

lundi 18 avril

 

Pour moi, une forte grippe qui m'a transformée en zombi et pour JC, un téléphone défectueux, voilà ce qui explique le peu de nouvelles... Me revoilà...
Je remets ici un MOT IMPORTANT : Lorsque nous partions ensemble, j'avais créé une liste de contacts à laquelle j'envoyais des nouvelles par le même message et à qui j'expliquais qu'il ne nous était pas possible de répondre en particulier... JC n'a pas créé cette liste, donc c'est sympa de penser à lui mais il lui est impossible de gérer sur son teléphone un tel afflux de messages... Vous savez, c'est un modèle ancienne génération où, par exemple pour taper un "l" il lui faut cliquer 3 fois sur le chiffre5 émoticône frown
Donc, sinon, voici les dernières nouvelles : Si j'ai compris son style abrégé, il est arrivé hier soir à Albergaria da Madhera... Je pense que cela doit être à deux jours de Porto ( Gilbert et Yvette devraient donc y arriver demain ??? )
Dans son petit groupe d'hier soir, il y avait 2 français, 1 allemand, 1 canadien et 1 australien.
Il a croisé deux jeunes qui partaient sur Fatima...
Pour le temps, cela semble aller mieux, moins de pluie violente mais les chemins sont sous l'eau.
Question forme en général, il signale juste un rhume, quelques « lumières », traduction, ampoules, émoticône et une chute sans gravité...
Il marche la plupart du temps seul, et je cite : « En sifflant, vu déjà le temps, je ne risque rien de plus »
J'ai piqué sur le mur de Gilbert les photos de l'étape que JC va parcourir aujourd'hui... Il va bien s'amuser... émoticône smile

 

Mardi 19 avril

 

Pas eu beaucoup de nouvelles, juste celle-ci, reçu il y a peu : "Bien arrivé à Porto, étape de 40 km. HS mais cela va revenir, je me fais une soupe"... Bon, quand l'appétit va, tout va... 

Il se retrouve donc au même niveau que Gilbert et Yvette, encore une fois, en ayant découpé leurs étapes différement depuis 9 jours. Je ne sais pas s'ils sont ce soir dans la même albergue... Aujourd'hui Gilbert fête son anniversaire... Peut être sont-ils, à cette occasion, partis visiter une des nombreuses belles caves de Porto ? Si tu passes par ici, Gilbert, je te souhaite un bon anniversaire.

Écrire commentaire

Commentaires : 15
  • #1

    Cordée (dimanche, 03 avril 2016 07:14)

    L'avant départ est déjà un pur bonheur....
    Bonne route à ce pélerin....
    Bises ma belle.

  • #2

    gitantroubadour (dimanche, 03 avril 2016)

    Partir seul c'est bien, en tout cas moi si je devais partir (???) je partirais seul...........
    Tu nous donneras des nouvelles de ton pélerin parce que tu en auras, forcément .
    Bon dimanche Mony, Bisous !!!!

  • #3

    Mony (dimanche, 03 avril 2016 19:04)

    Oui partir seul, c'est bien car la marche favorise le retour vers soi et la solitude permet de mieux y arriver... Mais... L'équipe que nous formions fonctionnait bien et nous savions chacun nous ménager des moments personnels.
    Pour l'heure notre pèlerin roule vers Lisbonnes... En fait il est prévu qu'il arrive à 20h30 mais comme il y a un décalage horaire d'une heure finalement je me demande s'il n'arrivera pa à 21h30 heure d'ici... à voir

  • #4

    calacaline (dimanche, 03 avril 2016 21:43)

    Bonsoir Mony
    Partir seul pour un homme d'accord, mais en tant que femme je ne pourrai pas. Remarque une dame de chez nous a fait une étape de 250 km toute seule, c'est une solitaire .
    Toujours très occupée dans la semaine je vois faire des conserves de lamproies, mon pêcheur en attrape et c'est le moment avant que les poireaux ne montent.
    Bonne nuit Mony, bisous

  • #5

    Mony (dimanche, 03 avril 2016 21:51)

    Notre pèlerin est bien arrivé à Lisbonne et vient de trouver le chemin de son hôtel... Dans un post précédent, je lui écrivais " Tiens bien ton bâton, Il sera ton compagnon"... Il vient de me dire qu'il l'a perdu dans le métro... C'est curieux tant il en prenait soin... Et il y était attaché... Bon, haut les coeurs, demain est un autre jour, il doit avoir besoin de repos après ses quasi 36 heures de voyage... A plus tard pour la suite de ses aventures
    Jackie, nous avons une amie qui a parcouru le chemin de Compostelle dans sa totalité, plusieurs fois et toujours seule... Elle doit approcher des 10000 kms parcourus seule... Comme disait une jeune allemande rencontrée l'an passé, il y a sans doute moins de risque sur ces chemins que dans certains quartiers de ville... Maintenant, moi je ne pourrais pas... Bon courage pour tes conserves ... Bisous

  • #6

    Patricia (mardi, 05 avril 2016 09:16)

    Coucou Mony,
    Je pense qu'il faut un très grand courage pour partir seule en tant que femme et même en tant qu'homme car on ne sait jamais ce quoi on va tomber au détour d'un chemin, on ne sait pas si on va être malade, tomber et se casser un truc, faire un malaise etc etc....
    Je suis une solitaire, et d'ailleurs on me le reproche souvent, et je suis capable de passer plusieurs jours sans parler ou voir du monde mais je n'ai pas assez confiance en l'être humain pour me lancer seule, comme ça, sur des routes pendant des semaines et des semaines, j'ai déjà peur de partir toute seule faire des photos dans la campagne près de chez moi, c'est pour te dire!!!
    Je suis d'accord avec toi quand tu nous dis que le mental est à la base de toutes les énergies, il est même le moteur principal de notre corps et ce n'est sans doute pas pour rien si on dit "quand on veut, on peut"....
    En tout cas, je reste admirative envers vous tous, les marcheurs de Compostelle.... et bravo à ton ami et surtout que ce chemin lui apporte les réponses qui cherchent car on ne fait pas se chemin à pied pour la première fois sans réelle raison.
    Gros bisous Mony et belle journée à toi et j'espère de tout coeur que ton grand ménage de printemps t'apporte des solutions et que tu pourras repartir à 2 cette année.

  • #7

    Mony (mardi, 05 avril 2016 10:04)

    Coucou Patricia
    Je souris en lisant tes premières lignes... C'est la première des choses à apprendre sur ce chemin : apprendre à oublier ses peurs. On dit aussi que nos sacs sont chargés de nos peurs. Certains se baladent avec 10 kilos voire jusqu'à 16 et plus... Qu'ont-ils de plus que nos 4 kilo de base ? Tous les trucs " au cas où "... Mais, c'est vrai, je ne crois pas que je pourrais partir seule et ce pour une question bassement pratique... En fin d'étape, je suis arrivée au bout de mes réserves, vide... Et sans JC qui a lui encore l'énergie nécessaire pour assurer le ravitaillement ( parfois repartir faire 1 ou 2 km), je me coucherais sans manger... je n'irais pas loin à ce régime ... Sourire...
    Et "mon pèlerin ami" dont je parle est ce même JC... Ensemble on a parcouru 8500 km alors il sait à quoi s'attendre, c'est loin d'être un débutant... Mais, oui, première fois où il part seul... Donc autre expérience... Mais pas d'inquiètude au sujet de sa réussite, marathonien et coureur sans fin, il a des réserves... Quant aux réponses à ses questions, elles sont aussi nombreuses que les miennes...
    Bonne journée à toi, bisous

  • #8

    calacaline (mercredi, 06 avril 2016 08:42)

    Bonjour Mony
    Je vois que ton pèlerin ce débrouille bien, mais c'est un habitué.
    J'ai un mal à la gorge pas ordinaire et en plus cela tombe vraiment mal.
    Bonne journée, bisous
    Dis moi si je te réponds sous ton com, le soir du spot passeras-tu le lire

  • #9

    Mony (mercredi, 06 avril 2016 12:14)

    Coucou Jackie, merci de ton passage ici... Soigne toi, prend soin de toi surtout.
    Par contre, je ne comprends pas ta question... Le soir du spot ? C'est quoi, où, quand ? Sourire.. Et de quel commentaire parles tu ?
    Ici, j'ai une alerte chaque fois que quelqu'un écrit quelque chose... Par contre sur vos blogs, j'ai beau cocher la case " me prévenir par mail en cas de réponse", je n'ai jamais de message... je vais assez souvent revoir si, oui ou non, j'ai eu une réponse ( enfin uniquement lorsque j'ai posé une question, forcément !!!
    Gros bisous

  • #10

    calacaline (mercredi, 06 avril 2016 13:35)

    Quand tu viens me mettre un commentaire, je te répondrai le soir tu n'auras qu'à repasser le lendemain , je fais comme ça avec une amie qui vient d'un autre blog.
    Bisous

  • #11

    Patricia (mercredi, 06 avril 2016 14:08)

    coucou Mony,
    Alors je suis certaine que dans son coeur il marche pour vous tous.
    Je fais comme toi, je passe régulièrement sur les blogs pour voir les réponses à mes questions mais nos blogs sont envahis par les pubs depuis 2 jours sauf qu'avec nos bloqueurs de pub, nous on ne les voit pas mais personnellement ça me gène au plus profond de moi de faire de la pub pour quelque chose dont je n'ai pas l'intime conviction que cette chose est bien alors je me demande si je vais garder mon blog.
    Gros bisous Mony et belle journée à toi.

  • #12

    Mony (mercredi, 06 avril 2016 14:18)

    Patricia, tu vas pas t'y mettre toi aussi ... Sourire... Ce matin Robert m'a fichu le bourdon en disant la même chose " je vais arrêter"
    Pour ces histoires de pub, moi, je ne les vois que si je vais sur vos blogs en passant part mon tel qui ne doit pas avoir de bloqueur de pub ( faudra que je demande à mon fiston de régulariser cela)...
    Je redis la même chose qu'à Robert, il vous " suffit" de bien le préciser en accueil de vos blogs, de recommander d'installer un bloqueur de pub , non ? Ce n'est pas aussi simple que cela ?
    Même pas vous avez le droit d'arrêter, fallait pas commencer, moi j'aime et quand j'aime je le dis... je n'ai que 5 blogueurs mais j'y tiens !!!! Bisous à tous

  • #13

    Mony (mercredi, 06 avril 2016 19:02)

    Coucou tout le monde
    Donc, pour ceux que cela intéresse, au niveau de l'article, je mets les nouvelles au fur et à mesure... Si j'en ai... Comme je l'ai déjà expliqué à quelques uns, sur le chemin on aime bien se déconnecter et il est possible, voire souhaitable qu'au fil des jours, JC "oublie" de donner de ses nouvelles... No panic...

  • #14

    Patrice (mardi, 12 avril 2016 09:56)

    Une bonne et belle route :)

  • #15

    Cordée (mardi, 12 avril 2016 19:44)

    Tu me donnes une furieuse envie de repartir.....
    Mais j'ai d'autres priorités...
    Qui sait ! un jour peut-être, je repartirai
    Bon chemin à JC
    Bises à toi !