La sagesse...Quelques moments de reflexion avec Christophe André, Alexandre Jollien et Matthieu Ricard

La sagesse... Quel beau sujet de reflexion...

Lorsque j'étais enfant, j'ai entendu de nombreuses fois " tu n'es pas sage"...

Qu'est-ce que la sagesse ?

Le devient-on en vieillissant ? La sagesse s'apprend-elle ? Suis-je devenue plus sage ?

Quelques définitions du Larousse :

Qui fait preuve de sûreté dans ses jugements et sa conduite

Qui est prudent, réfléchi, qui est conforme à la mesure, au bon sens

Qui se comporte avec calme, docilité

 

Un vaste sujet donc. 

Nos trois amis ont donc décidé de se réunir pour essayer de faire un point sur le sujet. Un médecin psychiatre, un philosophe et un moine boudhiste. Trois hommes différents avec une manière particulière à chacun d'appréhender le sujet.

Pas facile d'évoquer ce livre, pas simple d'essayer d'en faire une synthèse tant chaque mot semble avoir été choisi, chaque idée parait être essentielle.

Je crois que chacun y puisera ce qu'il a envie, chacun se trouvera concerné par un ou des thèmes particuliers. Mais un livre à découvrir, à lire et à ne pas ranger, pour revenir y puiser lorsqu'on en ressent le besoin... Un peu de sagesse ?

On y parle de nos émotions, de notre égo, de l'art de l'écoute, de la souffrance, de la liberté, de culpabilité et de pardon, d'altruisme, de simplicité, de cohérence et de tant de choses...

Personnellement j'ai été davantage touchée par les mots de Christophe André. Parce qu'en tant que médecin, je le trouve ancré dans la réalité. Ses conseils sont abordables, je me suis reconnue dans beaucoup de ses exemples.Un homme qui essaie de se mettre à la place de ses patients, pour mieux les comprendre et il y réussit souvent, à mon sens.

 

Il y a aussi quelques passages sympas, très concret, facile je crois à mettre en oeuvre... celui que je préfère est présenté par Alexandre. Il nous propose de créer un dossier RAF... Perso, je me suis empressée de suivre cette propostion et j'ai commencé à le remplir ce dossier... c'est fou tout ce que j'ai à y ranger !!! RAF ? Rien A Foutre... 

Et puis des évidences aussi qui rassurent, il n'est pas toujours nécessaire dêtre parfait, de tout réussir. Christophe nous le confirme : " Se donner le droit de renoncer. Parfois il arrive qu'on soit enfermé dans des situations épouvantables. On ne s'en sortira pas par de la bienveillance, de l'amour, mais par la fuite, en fichant le camp et en sauvant sa peau."

 

A la fin de cette lecture, suis-je devenue plus sage ? Certainement pas mais... J'y ai trouvé des pistes pour tendre vers une amélioration...

Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    Mony (lundi, 29 février 2016 17:04)

    Le détachement... Voilà un beau précepte ... Facile à appliquer pour les personnes qui nous sont indifférentes... Mais pour les autres, celles qui nous sont vraiment chères ? Perso, j'ai un sacré boulot à faire si je veux y arriver... L'ennui c'est que je ne suis pas convaincue, pas très motivée pour réussir à le faire...
    Pour moi , il y a une notion d'indifférence dans le détachement, impossible donc à appliquer avec ceux que j'aime.. Mais si commode pour ne pas souffrir, c'est vrai... Être "détachée"... Le rêve ! Mais impossible pour moi... Ne pas s'impliquer avec ceux que l'on aime ? La, inutile que j'essaie...Pour moi ce serait une sorte de non intérêt ...
    Donc, dans ce livre, beaucoup de pistes, après ? Bien.... On fait au mieux avec ce qu'on vit, comme d'ab...

  • #2

    gitantroubadour (lundi, 29 février 2016 18:20)

    J'ai le livre à la maison mais pas encore lu, j'ai vu les 3 auteurs dans différentes émissions de télé, c'est ce qui m'a donné envie de l'acheter.
    Bonne soirée Mony, Bises !!!!

  • #3

    Mony (lundi, 29 février 2016 18:26)

    Un premier pas vers la sagesse ? Le second pas sera de l'ouvrir ... Sourire... Mais, Toi, Sieur Gitan, tu es déjà un grand Sage...
    Bonne soirée à toi aussi
    Bisous

  • #4

    Patricia (mardi, 01 mars 2016 14:20)

    coucou Mony,
    La vie, la mort, la déception de la part de ceux qu'on a parfois beaucoup aimé par le passé, nous aide à faire de ce détachement dont tu parles une évidence à la sauvegarde de sa propre vie, de ses propres envies, de ses choix, ses décisions, ses évasions.
    J'aime ma famille, mes amis mais je refuse de subir leurs caprices simplement parce que c'est comme ça entre membres d'une famille ou entre amis!
    Non, nous avons tous droit d'être et personne ne devrait essayer de dominer l'autre dans ce monde ni de passer son temps à le faire culpabiliser afin de masquer ses erreurs voire ses vices.
    Je ne suis pas quelqu'un de sage, car nulle en ce bas monde n'est parfait et que celui qui n'a pas eu un mouvement de lassitude, de colère ou même une pensée négative vis à vis d'une autre personne, alors que celui-ci lève le doigt.
    La sagesse, il n'y a pas de règle, pour moi elle passe avant tout dans le respect qu'il soit de soi ou des autres et si la fuite et l'isolement doit être une forme de sagesse alors c'est celle que j'ai choisi il y plus de 3 ans et je ne laisserai plus personne venir déranger mon Paradis.
    Parfois à vouloir être trop sage, on devient lassant et on oublie de vivre!
    Ceci n'est que mon avis ma chère Mony.
    Gros bisous à toi et belle journée
    en tout cas le sujet est important et j'aimerai franchement pouvoir en parler d'avantage.
    Bisous

  • #5

    Cordée (mercredi, 02 mars 2016 09:02)

    La sagesse.....
    Parfois, il faut passer outre, et lui tourner le dos.
    Je veux vivre...
    Après...ce que pense les autres....pffff !!
    J'ai trop vécu pour mon entourage...et pas pensé à moi !
    J'essaie d'y remédier.
    Bises et amitiés depuis Passy.

  • #6

    Mony (mercredi, 02 mars 2016 09:41)

    Vous êtes beaucoup à réagir sur cette notion de détachement mais ce n'est qu'une partie infime de ce livre...J'en ai parlé ici parce que ce passage m'a touchée.
    La sagesse, leur sagesse, va bien au delà de cela et, la plupart du temps, si je ne suis pas apte à appliquer l'ensemble, je suis d'accord avec l'essentiel... Le but étant d'essayer de s'en approcher...La sagesse, la vraie, la grande n'est ni triste ni ennuyeuse... les grands Sages ne m'ennuient pas, je les admire plutôt... Bisous