Le Loup'tiou ... Suite

Je peux faire un petit ajout à cet article que j'ai écrit il y a quelques mois. 

D'une part, je suis très heureuse d'avoir retrouvé deux enfants qui ont séjourné dans cet aérium et qui, par l'intermédiaire de cet article ont pu entrer en contact avec moi. Preuve que certains enfants, aussi, ont envie de retrouver des gens de cette époque-là. Par contre, l'une est repartie avant que je n'arrive là-bas, l'autre est arrivé après mon départ. Nous n'avons donc pas pu nous rencontrer... Mais je ne désespère pas de voir venir jusqu'ici un enfant que j'aurais connu...

Il est très intéressant pour moi d'avoir leur ressenti. Et il est fort différent de l'un à l'autre.

Pour l'une, j'ai l'impression que ses souvenirs ressemblent à la vie de la petite Heïdi à la montagne. Elle en garde apparemment de bons souvenirs.

Pour l'autre, les souvenirs sont moins idylliques. Ils sont très précis mais pas toujours à l'honneur de mes collègues. Je n'y ressens pas l'attachement qu'il aurait pu avoir avec la monitrice qui s'était occupé de lui.

Cela me confirme dans mon propre ressenti. Nous étions à l'époque un groupe de jeunes femmes, célibataires et sans enfant. La psychologie enfantine dans ces années 70 n'était pas encore très à la mode. Nous n'avions eu aucune formation en ce sens. Alors si pour certaines le contact était assez facile, en rapport avec ce que nous nous devions d'offrir à ces enfants, pour d'autres cela restait obscure...Et les paroles de la chanson que nous avions écrites avec mon amie Domy me semblent très adaptées par rapport aux souvenirs de ce petit garçon ( qui a aujourd'hui environ 48 ans...

C'est aussi par lui que j'ai pris connaissance d'un reportage désolant, donnant un état des lieux de cette vallée où autrefois on envoyait les enfants se refaire une santé, en respirant un air pur... Cette vallée est devenue la vallée la plus polluée de France et ce n'est pas étonnant...



Notre chanson mise en musique et chanté par notre Gitantroubadour, encore merci à lui

Écrire commentaire

Commentaires : 0