Les jolis mots de mon enfance, quelques mots de patois d'Anjou...


Durtal, ma ville de naissance, là où j'ai vécu jusqu'à mes 16 ans... En cliquant sur la photo vous pourrez en voir d'autres...



Pour avoir piqué des pois hier soir sur le canapé, et m'être réveillée à deux heures du matin, sans plus pouvoir me rendormir, je me suis amusée à rechercher l'origine de cette expression «  piquer des pois » et je me suis retrouvée sur une page de mots patois de mon Anjou natal...

Je n'ai pas retrouvé toutes les expressions de mon enfance mais en voici quelques unes.

Mon père jardinait, il avait an beurouette : une brouette

Il trouvait souvent an àché : ver de terre, ou ane loche : une limace

L'temp s'abernodit va y avoièr ane r'napée ! Le temps se couvre, il va y avoir une averse ! Cette phrase me faisait beaucoup rire, je trouvais qu'elle chantait bien à mon oreille...

Par grandes chaleurs, l'été, nous devions faire la marienne : la sieste

Lorsque nous avions un invité, mon père débouchait ane fillette : demi-bouteille de vin, très en usage dans les cafés de la région, parce que représentant une part pour 2 personnes

Ma maman disait souvent : je suis pas à mon amain : convenance, aise

an queniau : un gamin, ne devait pas banner : pleurer, ce n'était pas bien vu

Nous utilisions des crayon de bois : crayon à papier

 êt bénèze : être content

la goule enfarinée : en montrant une confiance naïve d'obtenir à coup sûr ce qu'on est venu chercher ou un avantage. ( Chez nous, on se lavait la goule ;)

Chez mes grands-parents il y avait an gorin : un cochon qui, vanqué : peut-être, serait tué au printemps... Ma grand-mère disait vantié au lieu de vanqué

N'oubliez pas de crouiller la porte : fermer la porte

an’huit aujourd'hui on n'utilise plus tous ces mots, dommage...

Bon, topette ! : au revoir

À la r'voyure : au revoir

Pas retrouvé le c'est grand p'ché que ma maman disait très souvent, sans doute pour « c'est grand péché »

Un gâteau coucé, qui n'avait pas levé ( d'ailleurs quel mot bien français pour le traduire, je ne vois pas)

Par contre, pas trouvé d'explications valables à l'origine de l'expression «  piquer des pois »

 

 

Trouvé ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Angevin

Écrire commentaire

Commentaires : 0