Cela aurait pu être un des miens...

25 mars 2014

C'était il y a un an...

Le 25/03/2013 Yoann est intervenu en tant que sapeur pompier volontaire sur un feu de bâtiment agricole dans le département de la Sarthe (72).
Lors de cette intervention un accident thermique est survenu dans le bâtiment à usage de poulailler où se trouvaient également 3 autres sapeurs pompiers. 3 furent blessés grièvement et 1 plus légèrement.
Yoann fut le plus atteint par les flammes et le plus grièvement touché au point ou son pronostic vitale était engagé. Yoann devait décédé des suites de ses blessures le 14 juillet 2013....

 

Quelques reflexions après cette triste journée hier, celle d'un anniversaire que personne n'aurait voulu connaître... Quelques uns des proches de Yoann se sont souvenus, ont écrit comment ils avaient appris la nouvelle, comment ils avaient vécu ce jour de l'accident... Des écrits touchants, des mots, des moments qui ne s'oublieront pas...

 

Moi... Moi, je me suis demandée pourquoi ? Nous ne connaissions ni Yoann, ni sa famille... Pourquoi nous être sentis aussi concernés, pourquoi nous être autant impliqués ensuite, pourquoi avoir eu aussi mal lors du départ de Yoann ? Pourquoi avoir eu ce besoin impératif d'assister à la cérémonie officielle, ce 18 juillet ? Moi qui, pour des raisons qui ne regardent que moi, n'assiste jamais à un enterrement, moi qui ne suis pas allée à celui de ma grand-mère, par exemple ?

 

J'ai repensé alors aux quelques lignes que j'ai écrites dans mon dernier roman. Je parle de ce sentiment qu'ont ressenti les autres mamans, lors de la disparition de la petite Flora. "Un sentiment dont elles n'étaient pas fières, une sorte de soulagement".... Cette pensée que cela aurait pu être leur enfant à la place de Flora... Un sentiment qui peut paraître détestable mais n'est-il pas tout simplement humain ? Cela aurait pu être un des miens... Yoann, ce jeune pompier de 32 ans... Cela aurait pu être toi, Romaric, notre fils. Toi qui depuis tes 13 ans est entré dans cette belle famille, celle des pompiers.....

 

Cela aurait pu être un compagnon, cela aurait pu être le papa, cela aurait pu être un frère, cela aurait pu être le collègue, l'ami de n'importe lequel d'entre nous... Voilà pourquoi nous avons été terriblement touchés par ce drame et je suis convaincue que nous sommes nombreux dans cette situation... Pour tous les proches de Yoann, de Olivier et de Christian ( qui maintenant livrent un autre combat, celui de réapprendre à vivre dans une vie qui ne sera plus jamais celle d'avant...), nos mots de soutien, nos gestes, peuvent paraître bien dérisoires mais, il ne faut surtout, ne jamais oublier... N'oublions jamais que, si nos pompiers sont toujours là pour sauver nos vies, leur vie est, aussi, sans prix. Sous l'uniforme, il y a un homme ou une femme, qui a aussi une vie, comme vous, et que quelque part des êtres qui lui sont chers attendent son retour, souvent avec une pointe d'angoisse au coeur...

 

Mony

À cette occasion, je vous rapelle que le livre de notre récit sur le Chemin de Compostelle de l'an passé est dédié à ces trois pompiers, Olivier, Christian et Yoann et que la totalité des bénéfices vontr directement à l'association " Solidarité Bouloire-Conneré", créée suite à ce drame... Me contacter pour toute commande

 

Vendu 10 euros plus 2.45 en timbres pour l'envoi

Écrire commentaire

Commentaires : 0