Tous les pèlerins ne méritent pas ce nom...

Il ne suffit pas de partir sur un chemin, de Compostelle ou d'ailleurs, pour devenir pèlerin. Si chacun parcourt son chemin à sa façon, il ait des valeurs qui se doivent incontournables. Je veux parler de l'humilité ou du savoir vivre par exemple....

Je partage ici mon coup de colère parce que le comportement de certains pèlerins est vraiment inacceptable, cela m'agace souvent mais cela me met en colère lorsque cela touche une de mes amies...

Cathie habite sur le chemin entre Genève et le Puy, aux Abrets. C'était une amie virtuelle mais nous avons donc eu la chance de la rencontrer " pour de vrai" l'an passé. Elle nous a accueillis JC et moi. Un accueil dans la simplicité, la chaleur et le bonheur d'être ensemble. 
Sur nos conseils, elle ouvre maintenant sa porte aux pèlerins de passage.
Hier, un homme et deux femmes lui téléphonent pour annoncer leur arrivée pour le soir. Cathie prépare donc deux chambres, plus un bon dîner pour les réconforter, il ne fait ni beau, ni chaud... Ils arrivent à 19 h... Puis repartent car une des dames ne trouvent finalement pas le lit " assez confortable"...sans aucun égard pour son travail...
Messieurs et Mesdames les pèlerins, il existe des hôtels, des chambres d'hôtes où vous êtes en droit d'attendre d'en avoir " pour votre argent". Lorsqu'une personne a la gentillesse de vous ouvrir sa porte, la moindre des choses est d'accepter ce qu'elle vous offre, en toute simplicité. De plus, j'ai dormi dans ce lit soi-disant "inconfortable" et très bien...
Petite réflexion de Cathie : " ils ne sont pas tous comme ça, heureusement et je passe de supers moments avec eux en général!!! Je ne généralise pa,s dans l'ensemble ça me fait du bien de voir du monde et ce sont souvent de belles personnes mais tu sais il faut de tout pour faire un monde, sur le chemin comme dans la vie..."
Juste une précision : nous nous sommes rencontrées, Cathie et moi, sur un forum traitant du cancer. Cathie n'a pas eu la même chance que moi, elle est toujours au coeur de son combat. Je sais le prix que représente quelques heures de ménage ou de cuisine lorsqu'on n'est pas au mieux de sa forme... 
Je suis en colère..."

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    gitantroubadour (mardi, 17 septembre 2013 10:03)

    Je comprends ta colère !!!!
    Il n'y a pas que les pélerins qui sont comme cela, on trouve "des brebis galeuses" partout, y compris chez les joueurs d'orgues de barbarie.
    J'en profite pour saluer tous les bénévoles qui se dévouent corps et âmes pour nous permettre de vivre nos passions, que ce soit la musique ou le chemin que je n'ai pas encore fait mais que j'espère bien faire un jour.............
    Bonne journée Mony !!!!!!

  • #2

    monyclaire (mardi, 17 septembre 2013 10:10)

    Oui, tu as raison, hélas...Bonne journée à toi aussi
    Bisous