Retour de Muxia

Partis le 6 avril de Bretagne, nous revenons ce jour, après un bien beau périple. Environ 900 km en 45 jours de marche.

Le vrai départ sur le chemin de Compostelle, s'est fait le lundi 8 avril au matin, de Bayonne. Nous avons emprunté la voie du Baztan, puis le Camino Frances, comme prévu. C'est le 11 mai que nous sommes arrivés à Santiago. Pour des questions d'organisation, nous avons fait un petit saut de puce en voiture, ce qui nous a conduit à Fisterra. De là, nous avons marché jusqu'à Muxia, but ultime de notre périple. Nous y étions le lundi 13 mai, le jour anniversaire de nos 35 ans de mariage. Deux de nos garçons nous y attendaient. Nous sommes très fiers d'avoir réussi et d'être allés, cette fois encore, au bout de notre projet. Comme chaque année depuis cinq ans maintenant, lorsque je marche, j'emporte avec moi en pensées, tous ceux qui se battent contre ce fichu cancer. Je sais qu'il est important pour certains d'entre eux que je réussisse, pour se projeter dans un futur qui peut encore malgré tout être beau, pour y croire toujours. 

Mais cette année, nous emportions aussi avec nous, ces trois pompiers brûlés gravement, ceux de la caserne du Mans et pour qui a été monté l'opération " ruban rouge". Ces rubans rouges flottant sur nos sacs étaient pour nous un lourd symbole. Nous sommes fiers de les avoir portés jusqu'à Muxia...Tous nos voeux de guérison pour ces trois hommes, toutes nos pensées à leurs proches.

Nous nous sommes offert ensuite une petite semaine de vacances en Espagne, en compagnie de nos trois garçons. De bien beaux moments. Sur le chemin du retour, un petit détour par Dax, chez nos amis Landais, Pierre et Naty, rencontrés l'an passé sur un autre chemin, celui du Puy...Si le soleil brillait par son absence, il était bien là, dans nos coeurs, et nous les remercions encore une fois pour leur accueil magique...

Voilà, comme d'habitude, le retour est difficile, pas simple de sortir de ce chemin. Je vais trier mes photos, presque 700, en faire les commentaires, mettre à jour mes notes et je vous proposerai tout cela. Du travail pour quelques jours !!! 

Juste un petit commentaire, vite fait sur ce chemin : on m'a trompée !!!!!! Mon chemin n'a pas été rouge coquelicots... Sur les 900 kms parcourus, je n'ai vu qu'une seule et unique jachère, exposant fièrement ses coquelicots. Pour le reste, la quantité de désherbant utilisé explique très certainement cette absence de coquelicots... Mon chemin a donc été jaune, couleur genêts et colza.

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Sylvie (mercredi, 05 juin 2013)

    Bon retour et merci pour ces nouvelles qui nous ont manqué durant votre absence. Vivement lire d'autres anecdotes de votre chemin, toujours contées de façon si vivante !

    En attendant votre retour, j'ai eu le plaisir de lire le livre sur votre chemin depuis Genève, prêté par Chris.

    À bientôt !

    Sylvie

  • #2

    monyclaire (mercredi, 05 juin 2013 07:38)

    Merci Sylvie pour ton passage par ici.
    J'en suis toujours à trier nos notes et, surtout, à essayer d'y voir clair en ce qui concerne ce chemin-là... Je suis très partagée...Nous voulions le parcourir, c'est fait mais je crains qu'il ne nous laisse pas autant de bons souvenirs que tous les autres chemins parcourus...
    Amicalement
    Mony