Pour vous faire patienter...Quelques mots au sujet de mon prochain roman...

Pour écrire un roman, trouver l'inspiration et avoir envie d'emmener ses personnages jusqu'à la dernière ligne, le dernier mot, celui de la fin, il faut se sentir soutenu par ses lecteurs. Savoir que quelque part, ils sont quelques uns à avoir confiance en l'auteur et à attendre d'ouvrir ce nouveau roman.

J'ai la chance d'avoir auprès de moi certains de ces lecteurs, fidèles et confiants. Ils me suivent dans chacune de mes publications, bien qu'elles soient diverses et variées, allant du roman au récit de voyage, en passant par des récits de vie ou des livres jeunesse. Je les remercie et espère ne pas les décevoir.

En ce qui concerne mon tout dernier roman, il s'agit d'une fiction. Quelques passages restent encore dans le domaine de la science-fiction. C'est là que l'on se rend compte qu'un auteur détient les pleins pouvoirs...Imaginer, aller aussi loin qu'il le désire, ne donner ( presque) aucune limite aux facultés de ses personnages...


 

 

Voici la 4 ème de couverture

 

Ils s’appellent Fabien, Pierre, Nicolas ou Damien. Ils ont dix-huit, vingt, ou quarante ans. Ils sont étudiants, facteur, commissaire, père de famille ou encore ado... Qu'est-ce qu'ils ont donc en commun ?

Un homme va croiser leur route et jamais plus ils ne vivront comme avant. Jamais plus ils ne douteront de ce qui reste inexplicable pour beaucoup...Eux, ils savent désormais.

 

 

Voici la table des matières

 

À la recherche des membres de l'équipe

  • Verdier, quarante ans, commissaire de police

  • Fabien, vingt-et-un ans, étudiant

  • Damien, dix-sept ans

  • Pierre, trente-deux ans, éducateur spécialisé

  • Nicolas, vingt-deux ans, élève infirmier

  • Gérard, commissaire de police, cinquante-quatre ans

 

Intervention d'une équipe hors du commun

 

L'histoire continue...

 

 

Et voici les tous premiers mots...

 

Charlie a toujours su qu'il devait réunir une équipe autour de lui. Cela pour au moins deux raisons. La première, il se doit de partager son savoir. Il sait que d'autres en sont capables, tout comme lui, pour peu qu'on leur montre le chemin.

La seconde raison est, peut être, encore plus importante. Il sait que dans un certain futur, il ne pourra pas s'en sortir seul. Il lui faudra l'intervention de tous ses hommes pour venir à bout d'une situation dangereuse où de nombreuses personnes risqueront leur vie. De cela, il est persuadé.

Pour constituer une équipe, pour qu'elle soit sérieuse et efficace, il est nécessaire de bien choisir chaque membre. À chacune de ses interventions, il observe, il juge, il teste. Peu seront élus mais il espère que chacun d'eux sera un autre lui-même.

Ses interventions ne sont pas toujours de grande envergure. Il ne s'agit le plus souvent que d'un petit coup de pouce au destin. Parfois cependant son aide est précieuse, déterminante. Il lui arrive aussi de ne pas pouvoir agir seul, il lui faut de l'aide sur place. C'est à ces occasions qu'il a le plus de chance de rencontrer un de ses futurs élèves.

 

Les tous derniers mots, juste avant le mot fin ? je vous les offre :

 

Ces hommes ne sont pas des surhommes, pourtant ils ont su développer ce qu'entre eux, ils appellent «  L'autre pouvoir ». Merci Charlie. Merci de les avoir acceptés dans ton équipe, merci de les avoir formés, merci d'avoir eu confiance en eux, merci de rester auprès d'eux, merci de veiller sur eux.

 

 

Roman en cours de correction, sortie prévue fin du printemps...à lire, allongé dans un champ de coquelicots !!!!!

 

 

Son titre ?     L'autre pouvoir

Commentaires : 4
  • #4

    monyclaire (mardi, 19 février 2013 20:24)

    Premiers commentaires d'un de mes relecteurs :
    Honnêtement, j'ai trouvé ça très bien. Je me suis bien laissé emporté par l'histoire.
    Mes quelques remarques :
    - l'ensemble est compréhensible et intéressant
    - sur les détails y'a le coup de la cuisine à l'arrière de l'avion, mais je crois que tu as déjà réglé ça ? En général c'est plutôt sur le devant de l'avion. Et à l'arrière ils ont juste des casiers avec des stocks de nourriture. Les micro ondes et autre sont souvent plutôt devant. Mais bon après coup je me suis dis que sur les longs courriers c'est différents, et ça peut dépendre un peu des compagnies aussi, donc en fait rien de bien choquant.
    Moi je suis entré dans l'histoire donc "je t'ai cru" sans problème.
    - comme je t'ai dis, je pense qu'il faudrait un peu plus de distinction entre les personnages.
    - sur le style de l'écriture en elle-même je l'ai trouvé parfois un peu trop "gentil" par rapport à l'histoire en elle même. Mais ça je pense que c'est ton style.

  • #3

    Patrice Valette (jeudi, 14 février 2013 12:53)

    Bon je vais me laisser tenter par celui-ci :) Je ne suis pas toujours un fidèle lecteur de mes propres lectrices mais il y a des fois ou l'histoire m'interpelle.......
    J'attends donc la mise en ligne de cet opus.

  • #2

    mahieu (jeudi, 14 février 2013 12:29)

    j'en suis à Fabien, 21 ans
    j'aime....

  • #1

    tresse Yvonne (jeudi, 14 février 2013 12:12)

    Mony, tu nous mets l'eau à la bouche, cela va être passionnan! merci de nous faire saliver ainsi. bon courage et essaierons de ne pas te déranger. amoitiés. Yvonne